UH MANOA Library | SPECIAL Collections | CHARLOT Collection
Textes Français | Table des Matières

NOTES RELIGIEUSES

A.

Preuves de l’existence de Dieu

Je suis—La vie est—Il y a donc une ILLISIBLE essentialité de vie—Elle n’est dans aucune vie connue (que je comprends : égale où inférieure).  Donc, elle est dans une vie inconnue (incompréhensible, supérieure).  Cette Vie essentielle je la nomme Dieu.

——————————————

Preuve historique :

L’homme possède l’idée de Dieu, explicable, non par voie d’évolution (de l’animalité à l’humanité), ni de logique, ni par aucun point de vue utilitaire (ce dernier point est même opposé à l’idée de Dieu.), donc par révélation primitive.

                Cette révélation provient de Dieu (si Dieu existe seul il se comprend).  Dieu agit—Il vit—donc il est.

——————————————

Preuve expérimentale :

J’ai vue, Je vois un enchaînement logique entre tous les faits d’ordre interne et externe, moraux ou physiques, enchaînement créant un mouvement atteignant la sanctification (au point de vue canonique) collective et particulière.  Ce mouvement est indépendant de l’homme.  Il apartient à un   Être Maître de nos mouvements particuliers et collectifs, Ordonnateur de leurs relativités d’espace et de temps puisque son mouvement s’opère par ces canaux.  Cet être agit.  Donc il vit.


B.

Temple de Sagesse

[1]Temple de la sagesse. 

Vase honorable

Rose mystérieuse

Tour de David

Tour d'ivoire

Maison d'or.

Arche d'alliance

Porte du ciel

Etoile du matin

reine du T. S. rosaire.

   reine des vierges
Cause de notre joie Consolatrice des Secours des Chrétiens affligés
Salut des infirmes
Refuge des pécheurs reine des martyrs

 

                               



tristesse

162 Stabat Mater

les 5 mystères douloureux

les 7 douleurs  p 576

p 846 je suis noire mais je suis belle.

 

Comme les flèches dans la main du guerrier, ainsi sont les fils pour le père attaqué  p 139

Ste Marie secourez les malheureux etc…p 846

Que la droite de notre Mère Céleste nous soutienne   p 985

p 1087 :  7 douleurs

p 1191 :  terrible comme une armée rangée en bataille

 

1065 Epître

cèdre.  cyprès.

palmier  plants de rosiers.

olivier.  platane

1067 : la Ste M. de Dieu a été élevée etc…

1143 Epître Apocalypse.

p 1150 : il m'a revêtue du vêtement du salut, et m'a couverte du manteau de la justice comme la mariée parée de ses joyaux.

p 1151 : Epître : Jouant sans cesse en sa présence, jouant sur le globe de la Terre, et trouvant mes délices parmi les enfants des hommes.

p 1191 : Comme un lys parmi les épines telle est ma bien-aimée parmi les jeunes filles.

— Il fait paître son troupeau parmi les lis.[2]

 

Joie:

p 24  et après lui mon unique espérance.

Reine du ciel réjouissez-vous

alleluia

   etc. (p 27.)

Doux cœur de Marie soyez mon salut.

Ave regina p 136

Magnificat 124

Alma redemptoris p 134

du Dieu qui réjouit ma jeunesse. 

Inviolate, integra et casta Es Maria

O Mater alma Christi

Carissima

p 151 O benigna! O regina,

O Maria'

les 5 mystères joyeux

p 120  Il tire de la poussière celui qui n'est rien

De l'épouse stérile dans la maison attristée il fait la mère joyeuse au milieu de nombreux enfants.

p 846.  Voici que l'hiver est passé, la pluie a cessé, levez-vous, ô ma Bien-Aimée, et venez .

Vous êtes belle et ravissante etc. 

p 851 Heureux le sein etc. p 851

p 969 et 70  Vous des heureuses etc.

p 984 office de N D de Lourdes[3]

Les fleurs ont paru sur notre terre

la voix de la tourterelle s'est fait entendre alleluia

Vous êtes la joie d'Israël

   "       “   heureuse ô Marie

p 995

des vierges seront amenées au roi après elles.  Elles seront conduites dans la joie et l’allégresse; elles entreront dans le palais du Roi. 

id.  La branche de Jessé a fleuri

p 1001 Eloge de la Sagesse

p 1037 Cantiq.  Les vignes en fleur ont répandu leurs parfums.

p 1094 J'ai grandi comme la rose près du courant des eaux.

1095 comme le lis.

(sur le rosaire)


C.

Charité

Charité : Sens large :

théologique : a) Amour de Dieu

                      b)     “       “  homme

Les deux finissent par s’identifier.

Vertu : Aime Dieu parce que bon.

Les autres pour lui.

Essentiel :

Aimer Dieu : nous pensons à sensibilité.

Non, c’est la volonté : obéir à ses commandements.

Sécheresse de Ste Therèse marque d’amour.

Aimer prochain : idem.  Cet amour là nous en sommes maîtres. 

Donc bienveillance et faire du bien.

Degrés d’amour : d’abord à famille, amis, indifférents, ennemis.

N’exclut point la justice.


D.

19e Dimanche après Pentecôte

9—21

19e Dimanche après Pentecôte

Evangile Festin nuptial.

a) ils ne voulurent pas venir.  c'est le refus actuel volontaire; le refus suppose la connaissance, puisque choix.

ils ne s'en soucièrent pas.  c'est le résultat du refus premier.

       L'ignorance : état plus grave puisque habituel. 

mes bœufs et mes animaux engraissés sont tués : Ce sont les prophètes engraissés de l'Esprit, possédés par Dieu, tués par les Juifs.  rappelle aussi l'ancienne Loi frappée de mort à l'apparition de la Nouvelle (festin des noces du Fils). 

Les autres se saisirent des serviteurs.  Cependant celui qui va à sa ferme et celui qui va à son négoce en sont responsables.

a) par le refus premier de concert avec les autres qui les rend solidaires des suites.

b) par leur abstention même.  ils pouvaient empêcher.

Les serviteurs ce sont a) les anges et la grâce (mort spirituellement dans le pécheur.  b) les Pauvres (que Dieu assimile à soi-même).  Les autres les outragent : patrons durs—souteneurs (pour ouvriers et filles) mais l'honorable riche qui ne s'en occupe pas aurait pu éviter par dons d'argent, placement, etc.

 

ils les tuèrent.  dans a) c'est l'état habituel de péché mortel.  dans b) c'est la mort des pauvres, avancée par la souffrance et la fatigue.



[1] Barré : Miroir de justice. 

[2] Charlot emploie l’ancienne orthographe pour lys

[3] Omis :

Vous êtes la gloire de Jérusalem
   "      "      "  joie d'Israël
   "      "      "  l'honneur de notre peuple

Bibliographie