UH MANOA Library | SPECIAL Collections | CHARLOT Collection
Textes Français | Table des Matières

FÉLIBIEN : ENTRETIENS
SUR LA VIE DES PEINTRES 1690


Les plus éclairés (d'entre les peintres.) connoissent qu'il y a une raison de beauté positive.  Cependant ils n'ont pu encore découvrir cette raison si cachée et pourtant si vraie, par le moyen de laquelle ils pourraient établir des règles assurées et démonstratives pour faire des ouvrages qui pussent aussi bien satisfaire les yeux, comme avec le temps on a trouvé moyen de satisfaire l'ouïe par des proportions harmoniques—(p 243.)

On reprochait à Poussin d'avoir fait un Christ comme un Jupiter tonnant.  il répond dans une lettre qu'il ne se l'imagine pas avec un visage "de torticolis, ou d'un père douillet."

 

Lettre de Poussin à M. de Chambray le 7 Mars 1665

"J'ai osé mettre icy brièvement ce que j'en ay appris.  Il est nécessaire premièrement de scavoir ce que c'est que cette sorte d'imitation; et de la définir.

DEFINITION

C'est une imitation faite avec lignes et couleurs en quelque superficie, tout ce qui se voit sous le Soleil.  Sa fin est la délectation.

PRINCIPES

que tout homme capable de raison peut apprendre.

Il ne se donne point de visible sans lumière
                                                        forme
                                                        couleur
                                                        distance
                                                        instrument

CHOSES

12 ¼) qui ne s'apprennent point et qui sont parties essentielles à la Peinture

Premièrement, pour ce qui est de la matière, elle doit estre noble, qui n'ait receu aucune qualité de l'ouvrier.  Et pour donner lieu au Peintre de montrer son esprit et son industrie, il faut la rendre capable de recevoir la plus excellente forme.  Il faut commencer par la disposition, puis par l'ornement, le décore, la beauté, la grâce, la vivacité, le costume, la vraysemblançe et le jugement partout.  Ces dernières parties sont du Peintre et ne se peuvent enseigner.  C'est le rameau d'or de Virgile que nul ne peut trouver ni cueillir s'il n'est conduit par le Destin.  Ces neufs parties contiennent des choses dignes d'estre écrites par de bonnes et scavantes mains."

(p 365)

 

Bibliographie